kingsgate_raAlors voilà, j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle.

La bonne : mon p..... de super trench trop beau est ENFIIIIN arrivé par UPS !!! (photo)

La mauvaise : il est trop grand.

Je pleure ma mère parce que j'en étais tombé raide dingue de cette sape, avant même de l'avoir sur les épaules. C'était un peu mon cadeau à moi-même pour me féliciter d'être père.

Je veux bien que ça se porte un peu large, because en dessous tu mets une veste de costard ou un bon vieux pull. Mais là, sur mon corps, c'était un peu les pingouins de l'Océarium du Croisic croisés avec un bout d'ADN de Columbo, se dandinant pour te montrer en exclu la danse improbable de l'été, un genre de manchot attitude de dancefloor. Ou de pervers pépère à la Gotainer.

Forcément, je te laisse imaginer la séance d'essayage devant Ma Femme et Ma Fille, parce que j'étais trop fier de leur montrer ce que c'était un BASIQUE de garde-robe, un vrai, pécho en soldes par dessus le marché, donc pas (trop) ruineux (mais quand même ruineux un peu).

-Il est peut-être un peu grand... a gentiment hasardé Ma Moitié.

-Ouais, j'ai lâché, une petite boulette dans l'arrière-gorge. Putain, on se fait toujours avoir, aussi, avec ces tailles anglaises (un 38, ça correspondait soi-disant à un 46 français, my ass !).

J'ai ravalé mon dépit, caressé une dernière fois mon rendez-vous manqué, l'ai rangé dans sa boîte pour qu'UPS vienne le rechercher le lendemain. Puis j'ai ouvert une bouteille de Walden, rouge, côteaux du Languedoc. Tout ça sans dire un mot. Et puis j'ai pensé à lui toute la soirée. En faisant semblant de m'intéresser à la discussion sur les vacances d'été.