Cash

Je pensais être peinard dans mon coin fumoir, avec mon verre de rosé glacé et mon brûlant Churchills de Luxe de Partagas (l'un des meilleurs cigares du monde, quand il est réussi). Mais en même temps, à force de me faire un profil Facebook (tu tapes Jeune Papa si tu veux être mon ami(e), ils ont pas voulu que je m'appelle Papa Anonyme chez eux) et à force d'avoir des visites sur ce blog qui sent encore bon la Valentine neuve (je parle de peinture, rhôôôôô... stoppez la parano, les girls !!!), bref, il fallait bien que ça m'arrive : je me suis fait taguer par Marlène Schiappa de la fédération bloguesque Maman Travaille.

Comme elle a l'air plutôt sympa, cette Marlène, je dis banco et je réponds à sa question Kapitale : "Il te reste 500 euros et 500 secondes à vivre, que fais-tu ?" Mais uniquement parce que ça me fait penser à la chanson de Johnny Cash (photo) 25 Minutes to go, où il raconte, en gros, ce qu'il fait minute par minute entre le moment où le juge le condamne à mort et l'instant où il termine en pantin se balançant au bout d'une corde. Un grand moment country rock, sistaz and brothaz.

Je vais être Cash franc : moi aussi je balance. Entre deux options. Je commence par la plus rock'n roll : les 500 euros, je les flambe un par un avec mon Dunhill en argent massif, tout en écoutant environ deux fois et demi I Wanna Be Your Dog d'Iggy Pop & The Stooges, ma chanson "brisez la vitre en cas d'urgence" de chevet pour avoir la patate le matin quand mon crâne refuse de collaborer. Cela pourrait m'aider à tomber dans les bras de la Faucheuse avec panache, comme quand Iggy se roule en sueur dans son public :

En même temps, là, pile aujourd'hui, je sais pas si c'est le temps ou quoi, mais j'ai l'humeur entre deux chaises. Comme si j'étais un peu à côté de mon personnage. Alors permettez-moi de vous soumettre mon plan B. Il est plus "love" : 500 secondes (= 8,33 minutes d'après la fonction calculette de mon iPhone chéri), ça me laisse le temps de glisser les 500 euros dans une enveloppe sur laquelle j'aurai écrit le prénom de Ma Fille (une petite participation à un futur week-end à Venise avec son premier amoureux ? Un pull Zadig & Voltaire ?). Ensuite, ni une ni deux, je tente la mort par noyade en plongeant dans les yeux bleus de Mes Deux Princesses - c'est MOI qui décide quand et comment je pars, merde ! La bande-son de mes derniers instants ? Les frères Wilson, bien sûr :   

(...)

Ah... Excusez-moi, j'étais parti me moucher (pas vous ?)...

Et maintenant, à mon tour de taguer, dans un casting éclectique, Gaëlle de Szym & Me, Nathalie de Du Côté de chez Willow, 2 Kewpies à Paris, Charlotte... Et mon ami Peintre pour l'inciter à rallumer la chaudière de son blog !!!

Je leur rappelle les règles :

1. Avoir un blog (oui parce que sinon… )
2. Écrire un article relatant ce que vous feriez s’il vous restait 500 euros et 500 secondes à vivre. Vous avez carte blanche, que ce soit en 3 mots ou en 500 lignes, laissez libre court à votre imagination.
3. Relancer la chaine en invitant 5 de vos amis à répondre à leur tour à la question.
4. Faire référence à ce super post et à ces mini-règles afin que l’on puisse tracer tous les participants.
5. Intituler votre article “500 euros et 500 secondes par Votre Nom”