Je crois que je me suis fait rouler.

Il n'y a encore pas si longtemps, le véhicule de mes rêves, c'était ça :

TriumphSpitfire

Une Triumph Spitfire (question millésime, je n'étais pas encore fixé sur l'année de fabrication, photo non contractuelle, donc, mais juste après, je t'ai copié-collé un poster d'un modèle de 1967). Nerveuse, près du sol, donc bonjour les sensations. Un rêve relativement accessible, puisque contrairement à ce que j'entends penser tout fort, cher(e) lecteur (trice), une caisse d'occase comme celle-ci n'intéresse plus grand monde, suce un peu comme Sue Ellen niveau gasoline et donc coûte en gros le prix d'une Twingo neuve. Et ouais. J'avais même commandé par correspondance le hors-série d'un magazine spécialisé (Auto Retro), pour la fantasmer sur papier glacé et - accessoirement - planifier mon achat.

1967_Triumph_Spitfire_Mk_IIIMais si tu as bien suivi l'objet de ce blog, je viens de me prendre de plein fouet un super cadeau de la vie, comme disent les gens normaux. Ce super cadeau de la vie, qui se permet de tester la résistance de mon jean Cheap Monday à l'urine en profitant d'une seconde d'inattention, à 9 h 23 le matin, ou le degré de pénétration de ses relents lactés aigrelets sur mon dernier cachemire et qui m'a à peu près ruiné tous mes dîners en tête-à-tête depuis un mois et demi, a décidé de passer la vitesse supérieure, en éloignant de mes mains fébriles pour un bout de temps le volant de cette anglaise si bien roulée. Amen.

Le sondage du jour est par conséquent le suivant : que dois-je faire ? Persévérer dans la voie de la cool attitude et de la classe, en m'offrant la Spitfire ? (Attention, que deux places, hein, t'as vu ? Ils savaient vivre, les mecs qui l'ont dessinée, ils s'encombraient pas du superflu !). Ou tambouriner dès demain matin à 8 h 30 à la porte de Mme Duguet, ma conseillère du Crédit Mutuel Montparnasse, Paris 15e, pour qu'elle me donne la chance d'acheter ça à crédit :

citroen_picasso_3

Ou encore ça :

renault_scenic_expression_

Mmmmmmh... Tu la sens, la différence ?

Deux images coéxistent, dans ma démonstration.

D'un côté, tu as le Père De Famille de base, celui que tu croises sur la route des départs, celui que tu es peut-être, ou celui avec qui tu es maquée si tu es de sexe féminin (salut les lecteuses !) :

man_driving_car

OK, il est un peu vieux, ce mec, mais je suis sûr que ton mec est pas loin de lui ressembler, au moins dans sa tête (Mode "tomates à volonté" = ON).

Et donc, de l'autre, tu as le mec qui a potentiellement le droit d'être père de famille mais qui sait rester digne :

McQueen_Driving

Entre ces deux mecs-là, il y a moi, comme un con. Avec un ultimatum au cul de ma nana qui n'en peut plus qu'on ne soit pas un couple normal, sans véhicule.

Hé, t'es toujours là ? Tu m'aides à choisir ou bien ?

Post-scriptum, 15 h 56 : Très vite, du mouvement dans les colonnes de ce blog (du lourd, du lourd ET du lourd !!!) : interviews décalées de la blogo (si les gens acceptent...), des rendez-vous réguliers (par exemple, vous saurez avec qui Ma Douce Moitié me trompe et avec qui je La trompe...), des flashbacks exclusifs sur cette époque bizarre qui s'appelle couvade grossesse, mes conseils de beauté aux papas (si ! si !), des lectures et des sons Rock'n Roll, etc... Et tout ça, gratos, of course. A pluche.

Post-scriptum, 16 h 27 : Ai-je besoin de le préciser ? Le tout sans être obligé de se fader des photos inintéressantes et mal cadrées de Ma Fille, sans poèmes débiles à la gloire de son premier areuh, sans conseils condescendants du genre "Reposes-toi bien AVANT l'accouchement, parce que après, ah la la..." et sans galeries photos consuméristes de je-ne-sais-quel-petit-meuble-inutile-vendu-le-triple-de-son-prix-depuis-qu'une-maman-vaguement-chef-d'entreprise-pour-s'occuper-une-heure-par-jour-l'a-repeint-en-bleu-fadasse ou de cette petite-robe-en-tissu-BIO-dans-les-tons-pastel-trop-super-qu'il-faut-que-je-lui-achète-parce-que-je-suis-devenu-accro-à-ces-nouvelles-marques-trognonnes-et-carrément-chics-et-éthiques (tu veux pas la marque de mes boxer-shorts pendant qu'on y est ? Tiens, ça me donne une idée de parodie à se p..... dessus ! Hin ! Hin ! Hin !).

Rhôôôôôô, mais non j'ai pas bu ce midi. C'est bon, tu restes ? Alors on va s'aimer, toi et moi. Qu'est-ce que je te sers ? Ton Lexomil, tu le veux avant ou après ton Gin Tonic ?