hairyman

Ne pars pas en courant, messieurs-dames. Promis, après, je la mets en veilleuse avec mon bon kiff de ce collectif des Mauvaises Mères, qui correspondent en filles à ce que je pense tout bas en tant que gars sur la maternité, la paternité, les zenfants, etc... Un peu plus bas dans ce blog, tu te souviens, j'avais interviewé Nadia grande buveuse de vin blanc l'une des trois fondatrices du mouvement. Je viens de tomber sur ce qu'elles viennent d'écrire à mon sujet, sur leur blog. Je me fais traîter affectueusement de "pouffe avec des poils". C'est carrément ma Légion d'honneur, mon Oscar à moi. Même pas besoin d'être mort ou mal maquillé comme ce pauvre Heath Ledger. Ha ! Ha ! Ha ! Je te fais lire ? Citation :   

"Et dire que Mauvaises mères aurait pu s'appeler "Mauvaises mères + un père bien pourri aussi". On a découvert, il y a quelques jours, le blog de « papa anonyme » (et il a raison de le rester, la Ddass est sur le coup). Et on s'est dit, que merde alors, on lui aurait bien donné la parole dans le bouquin.

Garantie mièvrerie free et sans photo trop meugnone de sa progéniture, le blog de ce jeune papa est un bijou de cynisme, de branlitude, et de drôlerie. Et, ne te vexe pas, père anonyme, mais tu es une pouffe, comme nous. Un père qui raconte la quête du trench de ses rêves, un mec qui dit tout le mal qu’il pense du dernier « Elle », c'est une pouffe avec des poils. 

D’ailleurs, personnellement, j’avais bien envie d’aller voir Madame la red chef de "Elle" et de la battre avec son numéro spécial bio (faudrait arrêter de nous prendre pour des connes : être ecolo-responsable, ça veut pas dire se foutre le cul dans le gazon avec un slip en coton équitable en buvant un smoothie)

Bref, ça nous arrache la gueule de le dire, mais il semblerait que les mères n’aient pas l’apanage de la non-langue de bois en ce qui concerne nos enfants, notre bataille. Et qui sait, il se pourrait bien que quelque chose d'abominable genre rosemary's baby naisse de l'accouplement de mauvaises mère et de papa anonyme. Affaire à suivre, comme dirait Hondelatte dans "Faites entrer Guy Georges l'accusé".

(Copyright Mauvaises Mères - 2009)

Ouaip les girls, affaire à suivre. Cela pourrait même bouger en bien dans pas longtemps, va savoir...
Chers abonné(e)s, on vous tient au jus quoi qu'il arrive. Car cette vie est sacrément formidable, non ?

oscars_2009