Au boulot, j'ai reçu ce matin un communiqué de presse de chez L'Oréal.

Mort de rire, que je suis.

Après une jolie fote d'ortografe dès le troisième mot (lire ci-dessous) - mais c'est pas grave - la firme montre en beauté qu'elle a sous le coude un bel élevage de couleuvres pour nous vendre ses nouveaux produits. Leur truc du jour ? L'homme d'aujourd'hui est un "NovoCasual". Hein ? Keuwah ? Le NovoCasual, c'est le gars qui prend lorealsoin de lui mais pas trop, qui assure au boulot et qui joue au papa exemplaire (tiens donc, mais il veut me piquer ma place, l'effronté !!!). C'est pas eux qui l'ont inventé, c'est les zétudes qui le disent. Ah, ça change tout alors.

Mieux : ce nouveau mec, il serait pile poil comme Patrick Dempsey. Ce qui est trop de la balle pour eux, vu que le bogoss de la série Grey's Anatomy est payé par la marque depuis début mars pour faire le présentoir incarner les valeurs de L'Oréal.
Le monde est donc merveilleux, mes frères, car ce gars-là est, je cite : "en paix avec lui-même".
Allez. A mi-chemin entre le marketing et le storytelling, je te balance leur truc (tout ce qui est retranscrit en italique vient de la multinationale, le reste, c'est ma voix-off) :

L’Oréal Paris pause (sic) un regard sur l’homme d’aujourd’hui

La marque s’est intéressée à la masculinité d’aujourd’hui en lançant plusieurs études quantitatives(1) et qualitatives(2) et a interrogé un panel de spécialistes (psychanalystes, coachs, sociologues, journalistes mode, etc.) pour identifier le profil de l’homme d’aujourd’hui : Le NovoCasual
(re-sic).

Débarrassé du carcan imposé par des modèles machistes ou ultra féministes, le NovoCasual est réconcilié avec toutes ses composantes identitaires essentielles : virilité, créativité, sensibilité, séduction, et charisme.

Le NovoCasual reste lui-même en toutes circonstances : il trouve naturel de partager les tâches quotidiennes - en famille, au travail - mais n'en perd pas pour autant sa personnalité et au contraire profite de toutes ces situations pour mettre en exergue sa virilité, son unicité et sa créativité. Adepte de la "casual attitude" il revêt toutes les casquettes avec aisance et fluidité ; tour à tour père exemplaire, meilleur "pote", travailleur impliqué, son premier allier est son apparence.
Décomplexé par rapport à la beauté, il prend soin de son corps – mais ne renonce pas au bien être - qui sera essentiel pour exprimer et révéler sa personnalité unique et vraie
(si t'as pas compris, c'est à peu près normal, NDA).

Le NovoCasual est en paix avec lui-même, il jongle avec 100 vies en conservant toujours son propre style : 100 vies pour 1 tête !
(re-re-sic !!!)

Patrick Dempsey, archétype du NovoCasual

L'Oréal Paris choisit Patrick Dempsey comme ambassadeur Men Expert et Studio Line : à l'image des hommes d'aujourd'hui, Patrick Dempsey le sexy Dr. Mamour de Grey's Anatomy reste naturel, sympathique et séduisant en toutes circonstances. Aussi à l'aise dans les soirées VIP qu'au supermarché avec ses enfants
(ben voyons ! NDA), soigné mais décontracté, il est le "NovoCasual".

Une gamme de soins sur mesure

Le NovoCasual est un homme naturel, il assume le fait de s'occuper de lui mais n'a pas l'intention d'être esclave d'un look, du regard des autres, de techniques anabolisantes ou amincissantes. C'est pourquoi L'Oréal Paris a développé des produits spécifiques
(je me disais aussi, il me restait un peu de pouvoir d'achat en poche, manquait plus qu'on vienne me jouer un truc à l'accordéon, NDA), faciles, à usage quotidien, performants, qui parachèvent le look sans concession pour le bien être et le confort :
Studio Line Mineral FX, nouvelle génération de produits coiffants aux actifs minéraux : pour un look naturel, jamais figé
(ouf ! NDA) et des cheveux forts.
Men Expert Hydra Sensitive, partenaires quotidien face aux agressions extérieures qui en un seul geste apaise comme un après-rasage et protège comme un soin.

(1) Etudes quantitatives réalisées sur 623 hommes de 18 à 70 ans et 435 hommes de 15 à 65 ans
(2) Etudes qualitatives sur 3 groupes d'hommes de 25 à 65 ans et sur la base de 30 entretiens individuels d'hommes de 25 à 60 ans.