mercredi 11 mars 2009

"Comment ça tu perds les eaux ? Mais il est 4 h 30 du matin !"

Imagine. Non, pas all the people, laisse John Lennon tranquille, un peu de respect, si tu veux bien. Imagine que tu dors. Deux jours après le 1er janvier, jour de l'armistice des hostilités caloriques, tu offres à ton organisme la quiétude d'une nuit douillette. L'obscurité t'enveloppe. A ta gauche, à 60 cm de ta tête ébouriffée, le chauffage électrique, calé entre 4 et 5, t'assèche les cloisons nasales (en hiver, le spray de Stérimar est ton ami), mais il te permet de dormir nu (on a rien sans rien). Tu as réussi à... [Lire la suite]
Posté par papa_anonyme à 19:05 - - Commentaires [20] - Permalien [#]