battleroyale

Vous vous souvenez de notre malade mental, qui a entamé dans ces colonnes, for your eyes only, une anthologie des-films-où-ce-sont-les-gamins-qui-mettent-notre-vie-et-l'avenir-de-la-planète-en-péril ?

... HE'S BACK !!!

Reclus sur son île paradisiaque depuis d’innombrables semaines, le Dr No a fomenté toute sorte de complots plus machiavéliques et insoutenables les uns que les autres. Pratiquer la dernière opération du nez (enfin, du truc sur le visage, enfin, le visage…) de Michael Jackson ou organiser la tournée d’adieu-qui-ne-finira-jamais-vous-entendez-jamais de Zombie Hallyday. Bref, le Dr No, plus mégalomaniacocentré que jamais a du s’absenter pour la bonne cause. Mais il est de retour sous les vivas et les hurlements de douleurs de votre cher Papa Anonyme. Et bientôt des vôtres. Hu Hu Hu (rire maléfique)…

A ceux qui débarqueraient sur ce blog : le Dr No n'est pas un avatar givré de Papa Anonyme mais un authentique esthète expert en Septième Art. Je lui laisse donc la parole :

18825676

"Papa Anonyme, toi qui regardes avec circonspection ta crevette d’amour jeter pour la 5681e fois son hochet par terre, une question hante ton cerveau ravagé par l’intégrale d’Heny Dès et l’abus d’alcool pour oublier ledit Henry Dès. Serait-elle l'un de ces délinquants nihilistes ultra-violents du berceau et du cerveau dont notre chère télévision nous parle avec tant d’effroi ?
battleroyale170okAlors que tu ramasses le hochet pour la 5682e fois, Papa Anonyme, tu as peur… Aujourd’hui elle jette un hochet, demain elle brandira un porte avion nucléaire!! Alors que tu t’apprêtes à dénoncer ta punkette anarchiste d’extrême-gauche aux autorités, tu penses à Noriko et à Shuya… Ces deux collégiens japonais envoyés avec leur classe sur une île déserte pour s’entretuer dans la joie et la bonne humeur au cours du nouveau jeu à la mode,
Battle Royale.baff Réalisé par le vétéran Kenji Fukasaku, auteur du film San-Ku Kai (et oui !) et surtout d’une ribambelle de polars prodigieux dans les années 60 (il faisait du Scorcese et du Kitano avant l’heure), Battle Royale est le film le plus nihiliste de ces trente dernières années (au moins). Le sujet, des ados qui s’entretuent, est traité avec une violence, un sérieux et un jusqu’au boutisme incroyable ! À la fois malsain et fascinant, Battle Royale est une expérience éprouvante et bouleversante !
18825675Papa Anonyme, maintenant tu sais ! Tu sais ce que tu vas faire. Tu vas contacter l’Élysée et TF1 pour proposer la création de ce jeu en France. Ça lui fera les pieds, à ta crevette et à ses pitits camarades. Et puis ce show
fera exploser l’audimat. Fini la dictature des moutards! Un AK47 taille bébé chacun et que le meilleur survive !
Le Dr No te laisse saliver devant tes futures soirées télés et retourne plonger dans ses projets retors et dans sa piscine remplie de bloody mary et de sbirettes accortes et dociles…
Iiiiiiiiiiiiiiiiihihihihihihihihi (rire pernicieux)…"

Battle Royale (2001) de Kinji Fukasaku, 1h53, avec Takeshi Kitano, Tatsuya Fujiwara, Aki Maeda...

bph3