Man1

Ah que coucou !

LOOOOOL !!!

T'as vu ? Nan, je te parle pas de cette photo de moi, collée là juste pour affoler l'audience. Nan. Je te cause que c'est la première fois que je lol sur ce blog. Bon, ça fait ni du bien ni du mal, au final, je voulais le faire depuis quelque temps, pour tout te dire. D'ailleurs, on dit "loler" ? Je sais même pas.

Mais peu importe on s'en branle ouh la pardon, j'ai failli écrire un truc vulgaire (en même temps tu fais ce que tu veux devant la photo), il s'en est pha fallu de peu. Je viens te parler d'un truc qui se passe depuis quelques jours. Un truc que si tu viens souvent par là, t'es déjà au jus. C'est une journaliste qui m'a envoyé un mail parce qu'elle fait une émission pour la télé. Bon. Son mail était bien tourné. Visiblement - et pour une fois - c'était quelqu'un qui avait VRAIMENT lu au moins plusieurs posts de La Couche est pleine. C'est pas comme sa "consoeur" au rabais de l'autre jour (voir plus bas). Elle voulait qu'on cause au téléphone du blog, des papas, tout ça... C'est ce qu'on a fait, mercredi. Elle m'a dit qu'elle kiffait bien ce bon vieux Till The Cat, et qu'elle voulait des gars dans notre genre devant sa caméra. Aïe. C'est vrai que sur le coup c'est flatteur, mais c'est pas trop l'esprit de la maison (dans Papa Anonyme, y'a Papa... mais y'a aussi Nonyme). Du coup, Camille (c'est son prénom), me demande si je peux relayer l'appel à témoins. Bah oui, c'est jouable. Voici donc sa petite annonce :

"Bonjour,

Camille, journaliste, je prépare un long documentaire sur les pères d'aujourd'hui (pour la chaîne TEVA). Derrière les mythes, les clichés, et les réalités, se cachent des papas qui font face à une évolution de la famille, du couple, et de la société en général. Pour raconter cette longue histoire, nous recherchons des témoignages, et entre autres, un papa qui décide de rester au foyer pour élever ses bambins. L'idée n'est pas d'enfoncer des portes ouvertes, mais de témoigner, du point de vue du père, de l'éducation des enfants. Alors si vous êtes prêt à en parler, mon contact : Camille, 01 40 26 07 74, ou camillerobert.tsvp@gmail.com. Merci d'avance !"

Voilà. Je précise que je touche rien pour l'annonce, hein malheureusement.

Allez, faut que j'y aille, j'ai Karine Le Marchand sur l'autre ligne. Dans mes rêves.