inuits2

L'hiver va être long, c'est moi qui vous le dit.
Il a même déjà commencé, figure-toi. A peine rentrée à la crèche, chez les "moyens", la joue rose et les gambettes hâlées, Ma Progéniture (19 mois d'âge) nous ramène déjà des trucs à la maison. Pas de doudous ni de bodys moches déposés par erreur dans son casier par une puéricultrice daltonienne, ni même de petits gâteaux Trois chatons Coqueline à la fraise - ses préférés. Non, je parle de microbes. C'est le pédiatre de la rue Trousseau qui me l'a assuré avant-hier :

-Ah bah ayé : c'est l'hiver qui commence, elle vous fait une angine doublée d'une laryngite et regardez, là, l'écoulement nasal. Pu-ru-lent ! Elle a repris la crèche, déjà ?
-Oui, déjà, m'sieur. Déjà.
-Bah voilà.
L'hiver. Ce tunnel qui depuis pas tout à fait deux ans rime pour moi avec mouche-bébé, suppo Doliprane boîte bleue en alternance avec l'Advil qui sent la fraise Tagada... Ce tunnel d'emmerdes qui dure aussi longtemps qu'au Québec aurait donc déjà commencé. Début septembre, hein ? Alors que je mets encore mes polos et que je bosse en chemise sans encore frissonner tout à fait, que ma valise des vacances n'est pas finie de ranger (merde, le maillot de bain même pas rincé, shit, les Marcel blancs jaunis aux entournures à cause de l'autobronzant pour booster le hâle des premiers jours)...
En tous cas, ne comptez pas sur moi pour prendre position sur le débat essentiel se résumant par : "faut-il les mettre à la crèche tout de suite pour qu'ils se chopent tout ce qui passe et être peinard après, ou faut-il s'accorder un sursis et leur faire goûter à tout cela à la maternelle ?".
Car je n'en pense pas grand chose. Vous saurez mieux que moi. De toutes manières il est trop tard et j'ai les crocs. Je vais plutôt aller chez Franprix faire les courses pêcher deux ou trois saumons sous la banquise, tiens.

Photo : Papa Anonyme ayant pris quelques kilos pendant ses vacances mais s'en foutant grave. Mais grave.