vendredi 18 juin 2010

Papa Anonyme dans le Nouvel Observateur !

Non, je ne suis pas encore chroniqueur chez eux, même si les pourparlers sont bien avancés. Mais je suis cité, comme deux de mes compères géniteurs aimant s'épancher sur la Toile (big up, donc, à Till The Cat et à Fabrice Florent). Cela tient en deux petites lignes mais la vérité, ça fait plaisir de se retrouver dans un magazine de droite :
Posté par papa_anonyme à 16:56 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

lundi 14 juin 2010

Mais comment il faisait, Johnny Cash ?

C'est la rubrique MODE et ça fait comme ça : Ce matin, once again, chers friends, ça n'a pas loupé. Ma Fille, qui ne marche pas encore (à DIX-SEPT MOIS BRAVO - et le bac ? Elle l'aura à 30 ans ? Le permis de conduire à 45 ans ?), bref, Ma Progéniture me tend les bras d'en bas, depuis le parquet patiné par les marques de feutre, balafres multicolores rehaussées par le petit cachet que leur confère cette poussière sucrée à base de poudre de boudoir qui fait comme du sable sous mes Weston. Elle a son doudou dans une main et l'oeil... [Lire la suite]
Posté par papa_anonyme à 17:42 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
mercredi 9 juin 2010

Le retour en (presque) super forme

Hé putain salut, en fait !J'étais juste parti boire des coups et faire mon intéressant sur Twitter (@PapaAnonyme). Où je continue à live-twiter des émissions de télé et balancer des trucs plus ou moins bien sentis. Quand j'ai pas d'inspiration, je fais comme tout le monde, je ReTwitte les bons mots des autres. Cela signifie que je les fais suivre à tout le monde, genre pour montrer que "pas mieux", vas-y, lis-le. Des fois, je suis ReTwitté moi-même, voire cité dans des messages. Là, c'est un peu la gloire. Là, je fais... [Lire la suite]
Posté par papa_anonyme à 15:52 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
mercredi 17 mars 2010

C'est pas là qu'on fait caca !

"C'est pas là qu'on fait caca !", c'est le titre du bouquin de Charb qui sort demain dans la collection Charlie Hebdo Junior, via les éditions Les Échappés. Si toi aussi tu as cinq ans d'âge mental dans ta tête, il y a des chances pour que ça te fasse marrer. Mais c'est fait pour que tu le lises avec ta progéniture aussi. On y retrouve Maurice et Patapon (respectivement chien et chat), bien connus des lecteurs de Charlie Hebdo. Là, on entre assez immédiatement dans le vif du sujet, avec Maurice qui a bouffé tout ce qui... [Lire la suite]
jeudi 11 mars 2010

Papa Anonyme sur Twitter, c'est @PapaAnonyme

Cui-cui, les zabonnés !Bon, Twitter, tu connais déjà, c'est ce site de micro-blogging (oui, comme un blog, mais en super bref : ce que tu écris ne doit pas dépasser 140 caractères). Bon, ben j'y suis, sur Twitter. Tu peux me "follower", comme disent les jeunes, en y cherchant mon nom. Il s'écrit comme ça, précisément : @PapaAnonyme . Voilou. Je vais essayer d'y pondre des instantanés de la vie d'un bobo de 35 ans qui aborde sa deuxième année de paterniqué. La bise qui claque.
Posté par papa_anonyme à 11:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 3 mars 2010

On ne pleure pas la Couche pleine

Avec un nom de blog comme celui-là, tu penses bien qu'il fallait que ça arrive un de ces quatre. Que la couche en question soit tellement pleine que Papa Anonyme n'ait plus qu'une solution : la balancer par-dessus bord. T'avais bien vu, quand même ! Je poste ici par à-coups frénétiques. Genre cinq fois d'affilée puis direct je me recolle aux abonnés absents de longues semaines durant. Alors tiens-toi bien, mes amis : ceci est une annonce. La Couche est pleine, le super blog de Papa Anonyme, se met en sommeil. En méga-sieste, si tu... [Lire la suite]
Posté par papa_anonyme à 14:29 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

vendredi 12 février 2010

Papa Anonyme, le sondage : nan mais n'importe quoi !

Putain, qu'est-ce qui se passe par ici ? Un sondage dans ton potage ? Une question à la con dans ce blog où en principe, on essaie de se marrer ? Je te préviens, mon ami(e) : Papa Anonyme ne deviendra jamais sérieux. C'est un gros gamin capable de se marrer dès qu'une vanne prout-couille est balancée par dessus bord - c'est dire (et merde, rien que d'écrire ça, je me marre, quel con !).Mais tu vois, je viens de retomber sur le site du Monde.fr sur l'inévitable Elisabeth Badinter, dont on a déjà causé ici hier. Au détour d'une... [Lire la suite]
Posté par papa_anonyme à 17:41 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
jeudi 11 février 2010

Dans mes bras, Elisabeth Badinter !

Les hystériques du distributeur à gougouttes en prennent pour leur mamelles douloureuses. Les acharné(e)s du bio à tout prix, la nouvelle religion, aussi. Deux bonnes raisons pour qu'une... féministe me plaise (aïe, ça me fait un peu mal aux ovaires de l'écrire je te signale). Mais c'est pas n'importe laquelle. C'est Elisabeth Badinter. Plutôt posée comme femme. Pas facho hystéro. Dans son dernier bouquin, elle explique que, selon elle, la crise économique est un terreau super fertile pour le retour sur soi, sur le j'élève mes... [Lire la suite]
Posté par papa_anonyme à 15:56 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
mercredi 10 février 2010

Trop la honte sur moi : j'ai couché avec un doudou - EXCLUSIF !

Ma Fille a trouvé le bon il y a déjà quelques mois. Je parle pas de son éventuel futur petit keupain, hein, tu te calmes direct. Je parle de son doudou, de sa peluche attitrée. Celle qu'il ne faudra jamais perdre. Elle dort avec toutes ses peluches au pied du lit et ne s'endort qu'avec un seul "élu", un éléphant violet et bleu ciel chopé un jour par hasard chez Du Pareil au Même (en abrégé, c'est DPAM - et je précise que ce n'est pas un putain de billet sponsorisé : je les refuse systématiquement). Il y a quelques mois, Ma... [Lire la suite]
Posté par papa_anonyme à 19:14 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
mardi 9 février 2010

Rien de tel qu'une belle plage et d'un peu de nature sauvage pour se regonfler le moral

Mon post devait commencer par un truc du genre : "vous savez pas ce que vous perdez, les Bahamas, c'est quand même autre chose que vos petites vies étriquées, les transports en commun qui sont la première cause de stress en France, etc..." Et puis finalement, non. Je dois t'avouer que quand je suis arrivé à l'hôtel, la nuit était tombée et je suis allé direct à ma piaule. Une vaste chambrée avec un lit king size drapé de beige, et des meubles sobres tout autour, couleur ébène. La classe. Un mini-bar qui ronronnait comme un... [Lire la suite]
Posté par papa_anonyme à 12:07 - - Commentaires [10] - Permalien [#]